Vous êtes ici : Accueil / Grand Poitiers / Présentation /

Présentation

Budget 2016 : Taux de fiscalité stable pour la 6e année

Voté en avril 2016, le budget de Grand Poitiers 2016 (budget principal et budgets annexes : eau et assainissement ; transports ; collecte, traitement et valorisation des déchets...) s’élève à 321 M€. Il est élaboré selon 7 axes stratégiques.

​Taux de fiscalité stable

La fiscalité de Grand Poitiers est constituée par de la fiscalité des entreprises (cotisation foncière des entreprises, cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises...) et de la fiscalité des ménages (taxe d'habitation, taxe foncière...). Pour la 6e année consécutive, il n'y aura pas de hausse des taux d'imposition.

Maîtrise des dépenses de fonctionnement

Globalement, les dépenses de fonctionnement de Grand Poitiers évolueront de 0,8 %, à un niveau inférieur à l’inflation prévisionnelle. Ceci est possible grâce à la maîtrise de la masse salariale et à la diminution des dépenses de fonctionnement courant. En effet, les travaux permettent de réaliser des économies d'énergie dans les bâtiments et donc de faire baisser la facture énergétique.

Une légère hausse des subventions

Le montant total des subventions s’élève à 33,2 millions d'euros (dont 19,5 M€ versés à Vitalis).

Une stabilité de l’épargne brute

L’épargne brute (solde entre les recettes et les dépenses de fonctionnement) devrait être de l’ordre de 7,5 millions d'euros sur le budget principal, ce qui permet de couvrir le remboursement du capital de l’emprunt et de dégager un excédent disponible de 1,6 million d'euros que Grand Poitiers réinvestit immédiatement dans son programme d'investissement.

Un programme d’investissement annuel supérieur à 2015

Le programme d’investissement 2016 s'élève à 38 millions d'euros répartis essentiellement ainsi :

  • Transport : Acquisition de bus, aménagement du réseau... 8,2 M€

  • Assainissement : Création de réseaux d'eaux usées / pluviales, de traitement... 7,2 M€

  • Eau : Résorption des branchements en plomb, travaux de captage, travaux de distribution d'eau... 6,3 M€

  • Développement économique et urbain : ANRU, production de logements neufs, développement numérique, réhabilitation des ZAE, aide à l'implantation d'entreprises... 5,1 M€

  • Equipements sportifs : Rénovation des gymnases, entretien courant, réhabilitation des piscines... 3,4 M€

  • Université : Subvention pour soutenir la recherche, rénovation de la résidence Marie-Curie... 1,1 M€

Une meilleure capacité de désendettement

L’encours de dette de Grand Poitiers est composé exclusivement d’emprunts classiques ou à risque faible. Autre indicateur : sa capacité de désendettement est d’environ 7 ans, très largement inférieur au maximum conseillé (11 ans). 

[×]
Envoyer à un ami :

Merci d'indiquer :