Les actualités

  • Les actualités

Culture

Contrat Territoire-Lecture : Grand Poitiers s'engage pour développer la lecture

Grand Poitiers, l’État et le Département de la Vienne ont signé le contrat Territoire-Lecture, mercredi 12 juin, à la ludothèque Ludo’Trot de Jaunay Marigny. Pendant 3 ans, des réflexions et des expérimentations vont être menées pour renforcer la lecture publique sur l’ensemble de la Communauté urbaine.

Développer la lecture publique sur le territoire

Le Contrat territoire-lecture (CTL) vise à développer la lecture publique sur le territoire. Il permet d’expérimenter des actions, notamment pour les publics les plus éloignés des réseaux de médiathèques. Au terme des 3 ans (2019-2021), en fonction des résultats des expérimentations menées, l’objectif est de créer un schéma directeur de la lecture publique pour proposer aux habitants de Grand Poitiers un service cohérent et équitable sur l’ensemble du territoire.
Présentes sur le territoire dans 37 communes (sur 40) de la Communauté urbaine, les bibliothèques font partie des établissements culturels de proximité.

Contrat Territoire-Lecture : 4 axes

Ce dispositif associe Grand Poitiers, le ministère de la Culture (Direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine) et le Département de la Vienne. Le budget estimé à 79 000 euros sur trois ans, est financé à parité par Grand Poitiers et par l’État.

Les 4 axes du Contrat Territoire-Lecture :

  • Approfondir la connaissance du territoire et les attentes du public en matière de lecture publique, grâce à une étude des publics qui sera menée dès 2019
  • Étendre l’accès aux ressources numériques proposées par Grand Poitiers aux bibliothèques municipales de Beaumont-Saint-Cyr, Dissay, Jaunay-Marigny et Saint-Georges-lès-Baillargeaux (qui travaillent en réseau de longue date et sont coordonnées par Grand Poitiers depuis janvier 2017).
  • Cet axe nécessite de « réinformatiser » ces bibliothèques dès 2019 pour déployer l’offre de ressources numériques en 2020 et 2021
  • Favoriser l’interconnaissance des acteurs de lecture publique du territoire par un programme de rencontres thématiques
  • Travailler en commun sur des projets de communication ou d’action culturelle à l’horizon 2021, en laissant à chaque commune le choix de participer à une action collective.