L'Agenda

  • L'Agenda

Les Éditeuriales : Carte blanche aux éditions Grasset

Pour la 5ème saison des Éditeuriales, Grand Poitiers reçoit la maison Grasset. Lors des rencontres avec les auteurs, découvrez leur dernier livre mais aussi le travail de leur éditeur. Chaque soir, une vente de livres – dédicace est organisée dans la médiathèque.

Les Éditions Grasset

En 1907, Bernard Grasset fonde Les Editions Nouvelles et publie son premier livre Mounette. Il s'installe alors au 61, rue des Saints Pères, à Paris où les Éditions Grasset sont toujours. En 1913, il publie à compte d'auteur le premier livre d'un certain Marcel Proust Du côté de chez Swan. Dans les années 1920, Cocteau, Radiguet, Cendrars, Drieu la Rochelle, Giono, Malraux... s’attachent à la maison.
Puis la coupure de la guerre, et en 1944, l'accusation de collaboration qui débouche sur un non-lieu. Bernard Grasset reprend en 1950 la direction de la maison. Il découvre Hervé Bazin et Jacques Laurent, entre autres, avant de céder le capital de sa maison à Hachette en 1954.
En 2000, Olivier Nora succède à Jean-Claude Fasquelle en tant que Président du Directoire puis en 2006 en tant que PDG. S’ouvre alors une nouvelle étape, conforme à la tradition littéraire de Grasset.
Avec près de 5 000 titres à leur catalogue, les Editions Grasset publient environ 170 nouveautés par an, romans et essais confondus, avec la part belle à la littérature (plus de la moitié de la production) et plusieurs collections, dont un secteur jeunesse.

Programme

  • Mardi 12 mars, à 19h, Médiathèque François-Mitterrand, Forum : Rencontre avec Dan Franck et Olivier Nora, éditeur et PDG des Éditions Grasset. Animée par Josyane Savigneau, journaliste littéraire

Le vol de la Joconde (2019)
L’histoire est connue et l’affaire insolite. Un matin d’été de l’année 1911 à Paris, un vol est déclaré au Louvre : celui du portrait de La Joconde. Tandis que la police ratisse la capitale pour retrouver le coupable, un certain Géry Pieret, voleur et fanfaron, déclare dans Parisjournal être l’auteur du crime et ne pas en être à son premier.

  • Mercredi 13 mars, à 14h, Médiathèque François-Mitterrand, salle Jean-Richard-Bloch : Rencontre avec Jean Bothorel, célèbre biographe de Bernard Grasset, et Olivier Nora, éditeur et PDG des Éditions Grasset.

Bernard Grasset, vie et passions d’un éditeur (1989)
Tout à la fois bouleversante biographie d’un homme possédé de littérature et indispensable voyage au cœur des lettres françaises de la première moitié du XXe siècle. En partenariat avec l’UFR Lettres Langues, Master 1 et 2 Livres et Médiations Université de Poitiers.

  • Mercredi 13 mars, à 18h : Rencontre avec Samuel Benchetrit et Olivier Nora, éditeur et PDG des Éditions Grasset. Animée par Gladys Marivat, journaliste littéraire

Reviens (2018)
Son fils est parti, son ex-femme le harcèle, son éditeur le presse, des mariées de téléréalité le fascinent, Pline l’Ancien le hante, un canard le séduit, une infirmière bègue le bouleverse… Bienvenue dans le monde tendre et poétique d’un écrivain en quête d’inspiration et d’amour. Un feu d’artifice tout à tour grave, hilarant et émouvant.

  • Mercredi 13 mars, à 21h, Cinéma TAP Castille : Projection de Asphalte, réalisé par Samuel Benchetrit (2015, durée : 1h40). Introduction par Samuel Benchetrit.

Un immeuble dans une cité. Un ascenseur en panne. Trois rencontres. Six personnages. Sternkowtiz quittera-t-il son fauteuil pour trouver l’amour d’une infirmière de nuit ? Charly, l’ado délaissé, réussira-t-il à faire décrocher un rôle à Jeanne Meyer, actrice des années 80 ? Et qu’arrivera-t-il à John McKenzie, astronaute tombé du ciel et recueilli par Madame Hamida ? Tarifs cinéma.

  • Samedi 16 mars, à 18h, Médiathèque François-Mitterrand, Forum : Rencontre avec Colombe Schneck. Animée par Marie Michaud, libraire.

La tendresse du crawl (2019)
«  J’avais connu une succession d’hommes, pourtant je passais davantage de temps à imaginer l’amour qu’à le vivre.  J’avais si peur de la réalité. Et puis je retrouve Gabriel, croisé au lycée, à quinze ans. Tout au long de nos neuf mois d’amour, la peur revenait s’installer. »

  • Lundi 18 mars, à 18h, Médiathèque François-Mitterrand, Forum : Rencontre avec Isabelle Carré et Juliette Joste (éditrice). Animée par Josyane Savigneau, journaliste littéraire.

Les rêveurs (2018)
Grand prix RTL – Lire 2018 et Grand prix de l’héroïne – Madame Figaro 2018
Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.

  • Mardi 19 mars, à 19h, Médiathèque François-Mitterrand, Forum : Rencontre avec Carole Zalberg et Juliette Joste, éditrice. Animée par Karine Papillaud, journaliste littéraire

Où vivre (2018)
A travers leurs voix recomposées par Marie, née en France dans les années 60, les membres d'une famille juive polonaise relatent leur installation en Israël après la guerre.   Au long des décennies intranquilles, les générations nouvelles venues dans l'État juif puis celles qui y sont nées expriment leurs attentes et leurs déceptions, au fil d’un quotidien à jamais hanté par la Shoah.

Carole Zalberg rencontrera les élèves du Lycée du Bois d’Amour de Poitiers le 19 mars.

  • Mercredi 20 mars, à 18h, Médiathèque François-Mitterrand, Forum : Rencontre avec Jean Rouaud et Jean-Marc Levent, directeur commercial. Animée par Philippe-Jean Catinchi (Le Monde)

Kiosque (2019)
Sept années durant, de 1983 à 1990, jusqu’à l’avant-veille du prix Goncourt, un apprenti-écrivain du nom de Jean Rouaud, qui s’escrime à écrire son roman Les Champs d’honneur, aide à tenir rue de Flandre un kiosque de presse. A partir de ce « balcon sur rue », c’est tout une tranche d’histoire de France qui défile.

  • Jeudi 21 mars, à 19h, Médiathèque François-Mitterrand, Forum : Rencontre avec Guy Boley et Chloé Deschamps, éditrice. Animée par Marianne Payot (L’Express).

Quand Dieu boxait en amateur (2018)
Dans une France rurale aujourd’hui oubliée, deux gamins passionnés par les lettres nouent, dans le secret des livres, une amitié solide. Le premier, orphelin de père, travaille comme forgeron depuis ses quatorze ans et vit avec une mère que la littérature effraie et qui, pour cette raison, le met tôt à la boxe.

  • Vendredi 22 mars, à 18h, Médiathèque François-Mitterrand, Forum : Rencontre avec Daniel Rondeau et Jean-Marc Levent, directeur commercial. Animée par Sean J. Rose (Livres Hebdo)

La raison et le cœur (2018)
Ce livre rassemble des textes politiques et littéraires (certains inédits) écrits par Daniel Rondeau depuis 1984 jusqu’à nos jours. Au début des années 70, l’auteur avait passé quatre années de sa vie à l’usine comme établi. Ayant quitté l’usine et le militantisme (après constat de mission impossible), il fait l’expérience du désenchantement, sans jamais renoncer à comprendre son temps. Accroché à la barre de son arche de papier, il renoue avec la politique, la plume à la main.

  • Samedi 23 mars, à 16h, Médiathèque de Saint-Éloi : Grasset en voix

Lectures à voix haute
A l’occasion des Éditeuriales les bibliothécaires lisent à voix haute des extraits d'œuvres choisies des Éditions Grasset et de leurs auteurs invités : Samuel Benchetrit, Isabelle Carré, Jean Rouaud...

Renseignements au 05 49 30 20 75.

Toutes les rencontres ont lieu à la Médiathèque François-Mitterrand, Forum sauf exception.

Ouverture exceptionnelle le lundi 18 mars à 18h pour la rencontre avec Isabelle Carré.

Une vente de livres est assurée par la librairie Gibert Joseph de Poitiers à l’issue de chaque rencontre.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.