L'Agenda

  • L'Agenda

Soirées lyriques de Sanxay

Dans le cadre enchanteur du théâtre gallo-romain de Sanxay, l’opéra Aïda de Guiseppe Verdi sera joué devant 2 300 spectateurs. « L’intrigue se déroule au temps des pharaons. Radames, capitaine des gardes du pharaon, revient au pays après avoir vaincu les Éthiopiens. Il est aimé par la fille du roi d’Égypte, qui a pour esclave Aïda, fille du roi d’Éthiopie. Radames tombe amoureux d’Aïda et va livrer des secrets militaires à son père par l’intermédiaire de sa fille. Considéré dès lors comme traître à sa patrie, il est condamné à mort et Aïda décide de mourir avec lui », raconte Capucine Bard, chargée de production. Accessible à un large public, l’oeuvre de Verdi plaira aux habitués comme aux novices. « Il se passe beaucoup de choses sur scène. Malgré le tragique de l’histoire, il y a des airs enjoués. C’est un très bel opéra. »

Aux 75 musiciens de la fosse, s’ajoutent 10 danseurs, 10 figurants, 80 chanteurs et 8 solistes. La certitude de vivre un moment très intense sous le ciel étoilé de Sanxay. Un des grands rendez-vous d’art lyrique en France.
 

Les 10, 12 et 14 août, avec report le lendemain en cas de conditions météo défavorables.
Tarifs : entre 19 et 75 €, - 50 % pour les moins de 25 ans.