Qualité de l'air

  • Cadre de vie
  • Air
  • Qualité de l'air

Qualité de l'air

Grand Poitiers attentif à la qualité de l’air sur son territoire

Parce que la qualité de vie de sur le territoire passe aussi par une dimension environnementale saine, Grand Poitiers accorde une attention particulière à la qualité de l’air qui reste  un enjeu de santé publique. Dès 1994 l’agglomération a adhéré à l’association agréée ATMO Poitou-Charentes (devenue ATMO Nouvelle-Aquitaine), en charge de la surveillance des polluants atmosphériques et de l’information sur la qualité de l’air, avec la volonté de mettre en place un réseau de mesures répondant ainsi à une obligation faite aux agglomérations de plus de
100 000 habitants.

Le bilan des émissions réalisé par ATMO montre que les émissions d'oxydes d'azote sont largement dominantes sur le territoire et imputables aux  émissions du trafic routier.

Grand Poitiers a donc développé des outils au regard des types de pollutions observées, en lien avec ATMO Nouvelle-Aquitaine  et met en place des plans d’actions :

  • En matière de déplacements et d’alternatives aux véhicules particuliers :
    • Développement des transports collectifs au travers la modernisation du réseau de transport public,
    • Elaboration des plans de déplacements d’établissements mis en place au sein des entreprises et administrations (actions pour encourager les solutions alternatives à l'usage individuel de la voiture).
    • Mise en place d’un Pôle d’échanges multimodal (tous les modes de transport réunis boulevard du Grand cerf).
    • Développement de la pratique du covoiturage et autopartage (Otolis)
    • Développement des mobilités douces (Parcs relais, Plan vélo, dispositif Cap sur le Vélo, aide à l’achat d’un VAE, dispositifs Carapatte et Caracycle…)
  • En matière d’études :
    • Grand Poitiers a un réseau de 4 stations fixes de mesures de la qualité de l’air (Couronneries, avenue de la Libération, rue  Monseigneur Augouard et Hôtel de Région) géré avec ATMO Nouvelle Aquitaine, agréé par l’Etat et participe au programme national de surveillance de la qualité de l’air.
    • Après 2 ans de tests sur différents sites, Grand Poitiers a renforcé en 2012 son dispositif de mesure avec une station dite de proximité du trafic routier, avenue de La Libération qui s’est avérée la plus représentative, respectant des directives européennes. Objectif ? «  Fournir des informations sur les concentrations mesurées dans des zones représentatives des niveaux les plus élevés auxquels la population située en proximité d’une infrastructure routière est susceptible d’être exposée. »
    • Grand Poitiers a élaboré également un plan de protection de l’atmosphère (PPA) approuvé le 15 février 2017. Le PPA fait suite à un dépassement de la valeur limite pour le dioxyde d'azote en moyenne annuelle à la station, avenue de la Libération, en 2013 et répond aux directives européennes. Ce dernier explicite les objectifs permettant de ramener, sur les zones où les valeurs limites ont été dépassées ou risquent de l’être, les niveaux de concentrations en polluants dans l’atmosphère à un niveau inférieur aux valeurs limites.
    • Grand Poitiers mène également des études de façon ponctuelle afin d’affiner la connaissance de l’état exact de la qualité de l’air sur des zones identifiées comme pouvant être en limite des normes ou sur des projets d’aménagement ou plans de déplacements.
  • En matière de prospectives
    • A partir des données de trafic et des projets portés par la collectivité, en lien avec l’observatoire ATMO validation des différents outils de modélisations du territoire.

Les missions d’ATMO Nouvelle-Aquitaine

Dans la région, la surveillance des polluants atmosphériques et l’information relative à la qualité de l’air sont confiées à l’observatoire régional de l’air ATMO Nouvelle-Aquitaine pour :

  • Surveiller la qualité de l’air sur l’ensemble du territoire régional
  • Analyser et comprendre les phénomènes de pollution atmosphérique
  • Alerter en cas de pic de pollution atmosphérique

ATMO Nouvelle-Aquitaine a pour mission d’informer les préfectures en cas de dépassement de seuils fixés par  arrêtés. Sur la base des informations fournies par l’association, les préfets mettent en place différentes actions adaptées au niveau et à l’étendue de la pollution atmosphérique.

  • Communiquer et conseiller sur la qualité de l’air en Nouvelle-Aquitaine.
  • Informer la population

Les dernières publications sont consultables daans le lien ci-dessous.

Contact

Direction Hygiène publique - Qualité environnementale
1 rue du chanoine Duret
86000 Poitiers
Téléphone : 05 49 52 35 35
contact@grandpoitiers.fr