Crédit photo : CHU Poitiers

Vie de la Communauté urbaine

Grand Poitiers et la Ville de Poitiers s'associent au CHU pour soutenir le Liban

Suite aux explosions survenues au port de Beyrouth, la Ville de Poitiers et Grand Poitiers se sont associés avec le CHU de Poitiers pour venir en aide à 2 hôpitaux libanais, en participant à hauteur de 5 000 € pour l’achat de matériel.

Publié le

Ce sont 10 palettes, soit près de 3 100 kg d’équipements (équipements biomédicaux, dispositifs médicaux stériles, protections individuelles de type masque et SHA…) qui doivent prendre la direction de 2 hôpitaux libanais, dont l’hôpital Geitaoui - CHU, pour une valeur d'un peu plus de 30 000 €, dont 5 000 € de la part de la Ville et de Grand Poitiers (2 500 € pour chaque collectivité).

Ces biens ont été livrés au port de Marseille pour embarquement sur un navire de transport qui devrait être appareillé lundi 31 août pour Beyrouth.

Le CHU de Poitiers est lié à l’Hopital Libanais Geitaoui-CHU depuis 1993. Le CHU de Poitiers accueille actuellement 4 médecins libanais dans l’impossibilité de rentrer au Liban. Des élèves infirmiers Libanais sont régulièrement formés par le CHU de Poitiers.

Par ailleurs, Grand Poitiers et la Ville de Poitiers saluent l’action de Pictacèdres qui agit tout au long de l’année pour l’accueil des nouveaux étudiants libanais et favorise les rencontres interculturelles. Un échange récent a permis d’envisager des dispositifs de solidarités à destination des étudiants libanais en vue de la rentrée universitaire.

Le 4 août 2020, 2 fortes explosions sont survenues dans le port de Beyrouth, la capitale libanaise qui a fait plus de 180 morts et des milliers de blessés.