Crédit photo : Marie Julie Meyssan

Economie

La Saft voit encore plus grand

C’est un nouveau bâtiment dédié à la production d’électrolyte, le composant clé de la fabrication des piles au lithium primaire Saft. Sur une surface de 1 900 m², il représente l’aboutissement d’une réflexion démarrée en 2011 et un investissement de 9 millions d’euros.

Publié le

La Saft Poitiers, 1er employeur industriel de Poitiers avec 660 collaborateurs dont 63 ont été recrutés en 2019, est spécialisé dans la fabrication de batteries haute technologie.

Multiplier par 2 la production d’électrolyte

Le nouveau bâtiment, conçu et construit grâce à l’intervention de près de 200 personnes et de 15 entreprises locales, va permettre au site Saft de Poitiers de doubler à brève échéance sa production d’électrolyte pour répondre aux besoins croissants du secteur de l’Internet des objets, par exemple pour équiper en batteries les compteurs Gazpar ou Linky.

Un réacteur, trois à l’avenir

Dans l’atelier de production, un réacteur sur fosse étanche est au cœur du process qui constitue un secret bien gardé et garantit la performance, la longévité et la résistance de l’électrolyte des batteries Saft. Le bâtiment a été conçu avec des technologies de pointe pour assurer une protection totale des personnes, de l’environnement. Sa configuration a été pensée pour permettre l’installation future de deux réacteurs supplémentaires. Il a été dévoilé mercredi 7 octobre 2020 par Ghislain Lescuyer, directeur général de la Saft et Lenny Cypel, directeur du site de Poitiers en présence notamment d’Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, de Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers et de Léonore Moncond’hui, maire de Poitiers. L’activité doit démarrer début 2021.