Déplacement

Transport en commun : accueillir les usagers dans les meilleures conditions sanitaires le 11 mai

Suite aux mesures gouvernementales édictées, Grand Poitiers et Vitalis ont pris de nouvelles dispositions pour accueillir les usagers dans les meilleures conditions sanitaires à partir du 11 mai.

Publié le

Nombre de voyageurs simultané limité et nombre de bus en circulation augmenté

Le nombre de voyageurs simultané par bus sera limité pour respecter les distanciations physiques au sein des bus.

Pour maintenir la capacité globale de desserte, la fréquence de la ligne 2 sera augmentée de 50% et les autres lignes seront renforcées ponctuellement selon les besoins.

Port du masque obligatoire

Dès le 11 mai, le port du masque sera obligatoire dans tous les espaces publics du réseau (bus, abris, agences, pôle d’échange multimodal et ensemble des espaces publics permettant l’accès au bus).

  • Masque obligatoire avec pédagogie des agents de Vitalis et de la Ville de Poitiers pour expliquer à tous les usagers l’obligation de s’équiper, en particulier avec un masque en tissu lavable et réutilisable. Des agents de Grand Poitiers, présents de 7h à 9h, distribuent des masques gratuitement les 11 et 12 mai sur les 15 plus gros arrêts* (en nombre de montées quotidiennes chiffres période confinement). Près de 150 masques ont été distribués le 11 mai..
  • Maintien du dispositif de montée aux portes du milieu du bus
  • La vente à bord de tickets ne sera pas effective
  • Pour la ligne 2, la plus fréquentée actuellement, un nettoyage renforcé sera mis en place à l’arrêt Lavoisier.

Les abri-voyageurs du réseau désinfecté 

A partir du 11 mai, la fréquence de nettoyage des abris-voyageurs sera augmentée a raison d’un nettoyage tous les 2 jours sur les lignes les plus fréquentées et d’un nettoyage hebdomadaire sur les autres.

 

*Les arrêts concernés : Lavoisier, Marbourg, Notre Dame, Paul Verlaine, Victor Hugo, Gare Grand Cerf, Pl​ace Lepetit, Les Sables, Rondy, Le Mail, Clos Gaultier, La Chaussée, Beaulieu, Gare Léon Blum, Poitiers Sud.